« Au plus près des attentes des habitants» – Poitiers mag octobre 2020

Marie-Estelle Dudit, nouvelle directrice de SEVE credit : iBoo Création

Nouvelle étape dans le parcours professionnel de Marie-Estelle Dudit. À 50 ans, elle est désormais directrice de SEVE, la maison de quartier de Saint-Éloi.

Le secteur social et la jeunesse, c’est toute sa vie professionnelle. Marie-Estelle Dudit a travaillé plus de 20 ans à la Mission locale d’insertion comme chargée de projet sur des actions dans les quartiers prioritaires de la ville. Elle a ensuite été directrice du Centre régional d’information jeunesse (CRIJ) à Poitiers, puis directrice de l’Éveil, association et structure d’insertion par l’activité économique aux Couronneries. « Il y a une forme d’altruisme qui me caractérise ! » Depuis septembre, elle est la nouvelle directrice de SEVE à Saint-Éloi. « La direction d’une maison de quartier m’intéressait de longue date. Dans les années 2000, j’avais passé le diplôme d’état de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, en direction de structure et de projet, justement parce que cela me permettait d’accéder à ce genre de poste. Ça y est, j’ai franchi le cap. »

Co-construire

Saint-Éloi en général et SEVE en particulier sont loin de lui être inconnus. Une de ses actions antérieures avait été la mise en place des permanences de la Mission locale d’insertion dans ce jeune centre socioculturel. Et même si Marie-Estelle Dudit n’en est pas à son coup d’essai comme directrice de structure, ce nouveau poste n’en est pas moins « un nouveau challenge, avec l’accompagnement des administrateurs dans la mise en place du futur projet social, et le développement de la maison de quartier pour être toujours plus près des attentes des adhérents et des habitants en général ». Un leitmotiv pour elle : la co-construction des projets, avec les publics concernés mais aussi avec l’ensemble des acteurs du territoire, « pour travailler efficacement sur les sujets qui nous rassemblent ».

Sa priorité« Permettre à chacun de prendre sa place, c’est la priorité dans les actions que je mène. Il faut donner aux gens la possibi-lité de croire en eux-mêmes pour qu’ils s’autorisent à être force de proposition et à participer à la construction des choses qui les concernent. C’est un moteur de longue date pour moi et c’est forcément un axe qui va m’animer tout au long de ma mission. »

 

source : Poitiers mag octobre 2020

Poitiers Mag

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller au contenu principal