Les jouets responsables de l’inégalité garçons-filles?

L'équipe d'animateurs de Seve entre le rose des jouets de filles et le bleu des jouets de garçons.

L’équipe d’animateurs de Seve entre le rose des jouets de filles et le bleu des jouets de garçons.

La maison de quartier de Saint Eloi s’interroge à propos des idées reçues sur les jeux pour enfants.

Pourquoi les petites filles se dirigent plus facilement vers un univers de princesses et les petits garçons vers les voitures de course? La poupée Barbie est-elle le symbole de la femme émancipée ou celui de la femme objet?

Pour la 5 année, la maison de quartier Seve s’intéresse à la question des droits de l’enfant à l’occasion de la date anniversaire de la convention internationale signée en 1989. « Cette année, on a fait le choix de mettre l’accent sur la thématique de l’identité et plus particulièrement sur la notion d’égalité entre les garçons et les filles » explique l’équipe d’animateurs coordonnée par Claire Reveillault. Jusqu’au 2 décembre, l’exposition jeux de filles – jeux de garçons, questionne les visiteurs sur les idées reçues et les stéréotypes qui concernent les jeux pour les enfants. Les jouets auraient en effet tendance à reproduire les inégalités sociales voire même à les amplifier. Conçue par l’association des ludothécaires de la Vienne « Place ludique », l’exposition éveille les consciences sans porter de jugement. Qu’il soit adulte, enfant ou parent, professionnel de l’enfance ou simple citoyen, le visiteur est amené à s’interroger sur sa propre posture. Une médiation sera assurée lors des visites des écoles et collège du quartier pour animer des débats entre les jeunes. Le temps fort de la quinzaine autour des droits de l’enfant aura lieu le vendredi 23 novembre sous forme d’animations et de jeux de sensibilisation. A 19h, un repas quiz animé par les jeunes du réseau jeunesse abordera la question de stéréotypes.

Exposition jeux de filles jeux de garçons jusqu’au 2 décembre. Animations le 23 novembre à partir de 16h. Repas quiz à 19h, tarif 3€ (gratuit pour les moins de 12 ans), inscriptions avant le 20 novembre, nombre de places limitées.
Tél. 05.49.00.87.28 accueil@ sainteloi-csc86.org

en savoir plus : Seve à la télé

La maison de quartier Seve sera mise à l’honneur sur France 2, lors de l’émission
« Je t’aime etc. » animée par Daphné Bürki. Le 20 novembre, jour de l’anniversaire de la signature de la convention concernant les droits de l’enfant, une séquence filmée dans les locaux de Seve sera diffusée à partir de 14h55.

Aller à la barre d’outils